Publié dans Accipitriformes, oiseaux

Busard cendré, Circus pygargus

Un jeune mâle busard dans la rosée matinale qui a échappé aux griffes des moissonneuses cet été grâce aux nombreuses actions menées par les bénévoles pour protéger cette espèce! Autour de Troyes (10).

Le saviez-vous?

Depuis le milieu du XXème siècle, on observe ces rapaces dans les espaces cultivés tel que les prairies pâturées ou fauchées, et surtout les champs de céréales (blé ou orge) ou de colza suite à la régression de ses milieux de reproduction naturels. Cette adaptation aux changements de son habitat entraîne la colonisation de nouvelles régions, mais l’intensification de l’agriculture se révèle être un danger pour l’espèce. Comme il niche à même le sol, au moment des récoltes, lors du passage des engins agricoles, les œufs sont détruits et les jeunes, encore incapables de s’envoler, sont tués.

Publié dans Insectes

Cigale, Cicadidae

C’est avec un grand plaisir que j’ai vu mes premières cigales durant mes vacances!! Et un son si mélodieux!! Au Pont-du-Gard (30).

Le saviez-vous?

L’abdomen des cigales est aux trois quarts creux, ce qui leur permet d’avoir une caisse de résonance pour émettre leur chant!

Publié dans oiseaux, Passeriformes

Bruant fou, Emberiza cia

Cela vaut le coup de gravir le Puy de Dôme (63) car tout en haut les paysages sont magnifiques et l’on peut croiser des bruants fous!!!

Le saviez-vous?

Il est désigné par ce nom de « fou » parce qu’autrefois il se laissait prendre facilement à certains pièges posés par nos ancêtres.

Publié dans Mammifères

Chevreuil européen, Capreolus capreolus

Une rencontre inoubliable dans un champs de betteraves avec un petit faon!! A Montépreux (10).

Le saviez-vous?

Les chevreuils ont l’habitude de laisser leur progéniture seule. Heureusement, les faons sont parfaitement équipés pour passer la journée seuls. Ils naissent avec un pelage épais et des yeux ouverts. Ils savent instinctivement qu’ils doivent rester silencieux et se plaquer au sol en cas de danger. Ils attendent donc patiemment leur portion de lait maternel, parfois jusqu’à 10 heures d’affilée!!

Publié dans oiseaux, Pelecaniformes

Héron pourpré, Ardea purpurea

Une jolie rencontre au lac du Der au dessus de ma tête!

Le saviez-vous?

Le comportement assez discret du héron pourpré, notamment en période de nidification, ne facilite pas les recensements. Méfiant, il cherche des écrans de végétation pour se cacher. On peut cependant l’observer à découvert quand il se nourrit en lisière dans les marais !